Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au secours les pompiers, je hurle !!! Ce livre ressemble à un carnet de voyage, genre de livre que j’admire d’ailleurs beaucoup, mais le petit souci c’est qu’il ressemble à un très mauvais carnet, puisque l’objectif de cette œuvre, je crois, c’est d’en faire un documentaire. Mais comment fait-on un documentaire avec des informations fausses ? On dirait l’un de ces touristes qui vont passer un week-end dans un cinq-étoiles au bord de la mer à Djerba et qui, à leur retour, prétendent connaitre la Tunisie. J’ai horreur de mal parler d’une œuvre, car je sais que l’on ne juge pas une œuvre de l’esprit, en tout cas pas moi. Je m’abstiens généralement de commentaires négatifs, mais là je ne pouvais pas me taire devant ce livre qui de surcroît est peut-être étudié dans les universités, puisque selon Worldcat, base de données des bibliothèques universitaires et des musées, ce livre est présent dans plusieurs bibliothèques universitaires telles que : « Michigan, Sydney, Anvers, Lyon, Lugano, Neuchâtel, Barcelone, etc. ».  Le seul élément de cette œuvre que je trouve vraiment positif, ce sont les magnifiques photos. Sincèrement, je m’en serais bien passé des commentaires de Gert Chesi, les illustrations sont beaucoup plus évocatrices.

Tout au début de cette lecture, j’ai cru que c’était une erreur de retransmission, vu que l’œuvre est traduite de l’allemand. Mais plus je lisais, plus je constatais que l’auteur était cohérent dans ses fourberies. Dès la préface, je n’étais pas du tout d’accord avec ce que je lisais : « Le culte vaudou est né en Amérique, de la conjonction de deux civilisations ». « Les planteurs et les marchands d’esclaves avaient intérêt à christianiser les Africains déportés pour éviter, croyaient-ils, leurs réactions agressives d’opprimés. L’esclave christianisé était plus facile à comprendre et à contrôler et, du fait de sa religion, docile, soumis et résigné. C’est dans ce contexte qu’est né le vaudou. »

___________________________________________________

J’ai voulu me tourner vers des livres presque pratiques, c'est-à-dire des livres qui nous parlent d’autre chose que ce que l’on a l'habitude de voir ou de croire. Ce n’était en rien une quête spirituelle, mais un désir de voir comment certaines pratiques culturelles, voire cultuelles, qui se ressemblent tant, pouvaient être en même temps tellement éloignées. Pour concrétiser cette envie, je me suis donc promis de lire des livres documentaires des cinq continents. Au fur et à mesure de mes lectures, je partagerai avec vous ce que j’ai apprécié, appris ou moins aimé.

Vaudou, force secrète de l’Afrique - Gert Chesi
Tag(s) : #CHRONIQUES DE LIVRES, #Vaudou force secrète de l’Afrique - Gert Chesi

Partager cet article