Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette œuvre s’ouvre avec les mots de l’écrivain Boualem Sansal, il pose des mots bien choisis pour nous mettre en garde : « Le lecteur en est averti, le vertige le saisira dès les premières pages, il ne pourra échapper au désir, plein de risques, de tourner son regard sur lui-même et de s'interroger sur l’histoire de sa propre famille. Il lira le récit de Fawzia Zouari autant qu’il fouillera en lui, et de cette mise en parallèle sourdra un irrépressible malaise.».

Je vous avoue que, quand j’ai lu ces quelques phrases de Boualem, je me suis dit : « houlà, c’est quoi ce livre ! ». J’ai ensuite eu peur de commencer ma lecture parce que je n’avais pas envie de m’ennuyer avec du pathos. Ma curiosité a eu raison de prendre le pas et de devancer ma petite crainte, je serai passé à côté d’une belle œuvre, captivante et attendrissante. Il y a une manière d’écrire. Une façon de poser les mots. Une certaine subtilité dans les tournures de phrases. La précision des scènes décrites. En quelques mots, voici un ouvrage qui a failli me faire pleurer, chialer comme un enfant envahi de tristesse, il est très émouvant et très délicieux à la fois.

Ceci est un ouvrage que je vous invite à découvrir, un joli témoigne de l’écrivain Fawzia sur sa mère. L’autopsie d’un enfant sur sa mère : une vraie ivresse d’amour !

Extraits...

« Jamais la langue française ne pourrait dire ma mère. Ni la faire chanter. Ni essuyer ses larmes. »

« J’ai la sensation d’être enceinte de maman, son enfance adhérant à la mienne comme la peau à la chair, l’une ne pouvait venir au monde sans l’autre ».

« Bien sûr, je me reproche intérieurement de vouloir lever le voile sur maman à tout prix. Et d’être bonne pour l’enfer, aux yeux de Jamila, Soraya et compagnie. Mais je lutte contre ces appréhensions. »

 

Le corps de ma mère – Fawzia Zouari
Le corps de ma mère – Fawzia Zouari
Tag(s) : #CHRONIQUES DE LIVRES, #Le corps de ma mère – Fawzia Zouari

Partager cet article