Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dès l’ouverture de ce livre, on hume les somptueux arômes du Moyen-orient et on décèle sa magnificence. Dans ce documentaire très émouvant, intimiste et romancé, Delphine Minoui nous fait une synthèse autopsiée de l’Iran. Un pays qui connu lui aussi des moments fastes et joyeux, en quête de changement : de la liberté d’expression et de démocratie. Certains Téhéranais gardent l’espoir de voir ce rêve d’émancipation se réaliser.

On est saisi par les situations politiques décrites dans ce livre et une certaine empathie naît pour ce peuple qui a connu une régression, après une révolution, qui pourtant présageait plein de belles promesses.

J’ai personnellement appris dans ce livre que l’on peut être Persan sans être musulman. L’Iran est une République islamique, mais tous les Iraniens ne sont pas islamistes. On y trouve par exemple des noirs et des Juifs iraniens.

Nous vous recommandons vivement ce livre.

Extraits :

« En Iran, la nationalité se transmet par le père. Aux yeux des gardiens de la morale islamique, j’étais donc iranienne »

« La République islamique ne punit pas que ses opposants. Son obsession, c’est de tout contrôler : la vie privée, les rélations hors mariage, les propriétés… »

« En Iran, les passions dépassent souvent la raison. Entre femmes, surtout. À huis clos, tout se dit sans réserve. »

« Aujourd’hui encore, j’y repense souvent. Et j’essaie de reconstituer dans ma tête ce qui s’est exactement passé cette nuit-là, cet instantané fatal qui fait qu’on passe sans transition de la vie à la mort. La musique à fond, les éclats de rire, les danses ondulées, le parfum d’une liberté volée, le temps d’une soirée. Puis la milice qui débarque, les coups à la porte, la police qui finit par entrer, les supplications des convives, les agents qui ne veulent rien entendre, qui n’acceptent aucune concession, pas même quelques billets glissés au creux de la main. »

Je vous écris de téhéran de Delphine Minoui
Tag(s) : #CHRONIQUES DE LIVRES, #Je vous écris de téhéran de Delphine Minoui

Partager cet article