Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne lâche pas ma main de Michel Bussi

Agréablement surprise par ce roman que j'ai commencé a contre-cœur. Pour la petite histoire, j'ai de la famille qui est venue chez moi pour quelques jours de vacances et ont laissé ce livre pour m'inviter a le lire. Je n'aime pas vraiment les romans policiers ou thriller (je fais une exception pour les romans policiers historiques) j'ai donc ouvert ce livre sans motivation aucune.

Les 100 premières pages ne m'ont pas du tout emballé car j'ai trouvé l'intrigue vraiment trop cliché. Ce couple déjà, lui semblait très froid, elle était la parfaite blonde avec leur jolie petite fille. Et puis les personnels de l'hôtel, sans parler du flic français installé sur l’île depuis des années et fumeur d'herbes et amateur de femmes aux formes généreuses. Bref tout ça me laissé de marbre jusqu'au moment ou l'intrigue a vraiment commencé et ou j'ai du finir le livre dans la journée car il m’était impossible de le lâcher.

J'ai donc été happer par le suspense, voulant connaitre le fin mot de l'histoire. Et le moins qu'on puisse dire c'est que l'auteur sait nous entraîner sur de fausses pistes.

J'ai beaucoup aimé découvrir la Réunion, île que finalement je connais peu. Ce livre est une vraie immersion dans la vie quotidienne des habitants, avec leurs expressions et mots qui m'ont parfois fait sourire. L’évocation des paysages fait rêver et voyager.

Bref j'ai passé un excellent moment et Michel Bussi a su me convaincre. Depuis d'autres de ses romans ont déjà rejoins ma PAL et je compte bien vite les découvrir.

 

Résumé :

Soleil, palmiers, eaux turquoise de l’île de La Réunion et un couple amoureux. Cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. La femme disparaît de sa chambre d’hôtel. Son mari, soupçonné du meurtre, s’enfuit en embarquant leur gamine de six ans. Le plan Papangue, équivalent insulaire du plan Epervier, enclenche une course-poursuite vite ponctuée de cadavres, dans un décor prodigieux et au cœur de la population la plus métissée de la planète. Un polar qui cogne comme un verre de punch. A déguster vite, fort et frais.

 

 

Tag(s) : #Vu sur le net

Partager cet article